Michel chez Pubys, épisode 2 – suite et fin.

Préviously, on « Michel chez Pubys » :

Michel a intégré une boîte de pub nommée Pubys. Après une brève séance de brainstorming ayant pour but de définir l’affiche de la Foire de Paris 2009, Michel est envoyé dans le bureau du chef de département pour présenter son idée de slogan. L’accueil qui lui est réservé est pour le moins angoissant. C’est donc avec une forte pression artérielle que vous allez découvrir l’épisode qui suit.

Je vous entends d’ici : Pouah, hé! C’est limite ça! Et quel vocabulaire! Mon dieu dans quel monde vit-on! Y’a plus aucun respect, plus de saisons, tout va à vau l’eau, c’était mieux avant, j’vous l’fait pas dire, on sait plus comment s’habiller et y’a plus de beurre dans le frigo!

Il est plus qu’évident que vous avez tout à fait raison, et j’abonde pleinement dans votre sens en ajoutant un : « Haaaa, ça!… ».

__PS__ : Si vous n’avez rien compris à cette BD, que vous vous dîtes : mais pourquoi est ce que le chef de département est une patate avec des poils? Qui est Michel? Comment ne pas se faire obfusquer sa race par les pubs? Qu’est ce que veut dire « obfusquer »? Les réponses sont dans « Drame à échelle planétaire », épisodes précédents.